WILLY DE L’ÉQUIPE DE TCHIMPOUNGA DU JGI A SOIGNÉ SON RÔLE DE SOIGNEUR

0

Willy est un membre extraordinaire de notre personnel. Il comprend vraiment, vraiment, les chimpanzés. – Dr Jane Goodall.

Pour nombre de gens, la journée de travail démarre peut-être en vérifiant leurs courriels ou en disant bonjour à leurs collègues – mais pour Willy, elle commençait par saluer les visages enthousiastes et heureux des chimpanzés rescapés au sein du sanctuaire de Tchimpounga du JGI lorsqu’il vient les nourrir. Avant de commencer à Tchimpounga en tant que soigneur, Willy était pêcheur. Il disait que son travail avec le JGI lui a donné une « nouvelle perspective » sur les qualités et l’abondance fantastiques de la nature tout autour de lui, ainsi que sur l’importance de conserver le patrimoine naturel de son pays, la République du Congo. Bien que chacun des membres du personnel de l’Institut Jane Goodall fasse preuve d’un sens unique de la compassion, Willy en a donné l’exemple chaque jour avec les chimpanzés et ses pairs.

Willy était fier de construire de véritables relations avec les chimpanzés de Tchimpounga, en mettant l’accent sur la gentillesse, le respect et la douceur. Il a pris le temps de bien comprendre leurs hiérarchies et leurs besoins pour offrir les meilleurs soins. Comme de nombreux chimpanzés secourus ont vécu des traumatismes et que chacun a des besoins et des personnalités spécifiques, Willy avait pris cet aspect de son travail très au sérieux. Comme nous l’avons appris par le Dr Goodall et la recherche permanente du JGI, pour les êtres sociaux que sont les chimpanzés, ce niveau de patience et de compréhension est un gage de leur rétablissement.

Il avait également pris à cœur « l’approche triangulaire » du sanctuaire de Tchimpounga – l’idée que le sanctuaire fonctionne de façon à faciliter le sauvetage et la réhabilitation ainsi que la lutte contre les menaces qui contribuent au problème. Lorsqu’on l’interrogeait sur des questions comme le braconnage ou la pauvreté qui contribue à la chasse illégale et à la capture de chimpanzés, Willy était franc sur la façon dont son travail et le sanctuaire représentent des solutions essentielles. Sa propre histoire en était l’exemple même, car sa place au sein du personnel lui a permis, à lui et à sa famille, d’augmenter leurs revenus et de bénéficier d’une meilleure assurance maladie. Il discutait également avec franchise de la façon dont les avantages économiques du sanctuaire, comme l’achat de fruits et d’autres ressources auprès de la population locale, sont des éléments extrêmement utiles du travail. Mais par-dessus tout, Willy aimait les chimpanzés et s’était connecté avec eux à un niveau très sincère et profond.

Si quelqu’un tue un chimpanzé, c’est comme s’il me tuait. Moi, en tant que soigneur du JGI, je ne le permettrais jamais. – Willy

Le monde peut être empli d’apathie et, comme l’a fait remarquer le Dr Goodall, c’est effectivement le plus grand danger pour notre avenir. Willy, toutefois, était un souffle d’espoir et a inspiré tout le monde autour de lui, y compris les chimpanzés, à agir avec empathie et bonne volonté. Sa contribution à notre travail, même si elle ne représentait qu’une pièce du puzzle, a élevé l’ensemble de nos efforts pour protéger et soigner les chimpanzés.

Nous pleurons la perte de Willy, dont nous nous souvenons avec affection et respect pour tout ce qu’il a donné et tout ce qu’il était. Nous confions avec tristesse que Willy nous manquera énormément mais nous reconnaissons avec joie qu’il a changé pour toujours notre travail et la vie des chimpanzés de Tchimpounga pour le meilleur.

Vous pouvez soutenir le travail du personnel de Tchimpounga ainsi le sauvetage et la réhabilitation des chimpanzés en devenant un Protecteur de Chimpanzés aujourd’hui. Cliquez ici.

Partager.

A propos de l'auteur

Le Jane Goodall Institute France, c'est une équipe d'hommes et de femmes dévoués qui transmettent le message et les valeurs du Dr. Jane Goodall en oeuvrant à a protection de la biodiversité et des grands singes, notamment des chimpanzés. Notre but ? Trouver des solutions a l'impact de l'activité humaine et accompagner les populations vers un mode de vie eco-responsable, car il est possible d'agir à son échelle pour sauver notre planète. Comme le dit Dr Goodall, « Tout ce que vous faites a un impact. A vous de choisir quel impact vous voulez avoir »

Les commentaires sont fermés