UNE LETTRE DE JANE : CENTRE DU SANG DE NEW YORK, PRENEZ VOTRE RESPONSABILITÉ ENVERS LES CHIMPANZÉS DE RECHERCHE

0

MISE À JOUR : Après avoir utilisé une colonie de plus de 60 chimpanzés sur une île au large des côtes du Libéria pendant 30 ans pour des recherches biomédicales, l’équipe du Centre du sang de New York (NYBC) a coupé l’année dernière tout financement et les a voués à la mort. Après des négociations privées entre l’Assemblée de la Humane Society of the United States (HSUS – société protectrice des animaux) et le Centre de sang de New York, ce dernier a déclaré qu’il ne serait prêt à couvrir qu’un infime pourcentage des coûts de soins pour les chimpanzés abandonnés, et continue de refuser la responsabilité de leurs soins à long terme.

En 2015, les soigneurs de l’établissement de l’île ont créé un tollé qui a déclenché la réaction bienvenue de l’équipe de la Humane Society of the United States (HSUS) et poussé la Humane Society International  à intervenir en fournissant des fonds d’urgence et en formant une coalition de plus de 37 organisations, dont l’Institut Jane Goodall. La coalition a collecté les fonds de soutien nécessaires pour les soins immédiats aux chimpanzés et a fait pression sur le NYBC pour qu’elle travaille avec la coalition afin de fournir un sanctuaire de qualité à long terme pour les chimpanzés. Ils ont refusé cette offre. 

Regardez la vidéo du Today Show sur la situation et la HSUS qui apporte un soutien immédiat à ces chimpanzés abandonnés par le NYBC :

 

Le Dr Jane Goodall et le JGI ont quelque chose à dire : 

Le Dr Jane Goodall a une nouvelle fois écrit une lettre au Dr Chris Hillyer du NYBC pour condamner les actions (ou plutôt l’inaction) du Centre, et exhorter l’organisation à corriger cette situation en fournissant un moyen approprié pour que ces chimpanzés puissent vivre leur vie dans un sanctuaire avec un soutien adéquat pour leur bien-être.

jane letter nybc

« Je vous écris aujourd’hui pour exprimer mon extrême déception qu’un accord approprié n’ait pu être conclu avec nos partenaires de la Humane Society of the United States (HSUS) concernant les soins à long terme des chimpanzés des installations biomédicales de Vilab II au Libéria. Nous croyons comprendre que la HSUS a non seulement offert d’assurer les soins et la sécurité des animaux en effectuant des opérations, mais a également offert un engagement financier substantiel pour les soins à vie de ces animaux. Nous étions tellement impatients de voir une entente qui assurerait enfin les soins de longue durée de ces chimpanzés.

Après avoir été utilisé dans des recherches dont votre organisation a profité, il est tout à fait inacceptable que votre soutien financier pour leurs soins et leur sanctuaire reste en question. Nous avions compris que le Centre du sang de New York était prêt à faire un effort raisonnable pour résoudre cette situation. Nous espérons sincèrement que vous allez reconsidérer et finalement prendre un engagement approprié pour les soins futurs de ces chimpanzés ».

nybc_petition

coalition manifestant pour que NYBC prenne en charge le soin des chimpanzés libériens.

En tant qu’organisation valant des millions de dollars d’actifs et de revenus, il est impensable qu’ils ne revendiquent pas financièrement la responsabilité des soins des chimpanzés utilisés pour leurs gains et 30 ans d’expérimentation. Les organisations qui travaillent ensemble au sein de la coalition pour soutenir ces chimpanzés ont un travail vital à faire pour des milliers d’autres animaux, des animaux qui n’ont vraiment ni voix ni moyens de se protéger, et ne devraient pas avoir à supporter des pressions monétaires supplémentaires dans ce cas. NYBC est en fin de compte la seule entité qui devrait être obligée de fournir les soins appropriés à ces belles créatures. Le fait que le NYBC ne revendique pas la responsabilité de ces individus, qui ont déjà vécu toute une vie (peut-être l’équivalent de plusieurs vies) de douleur, de privation, d’isolement et de tests biomédicaux, est vraiment sans excuse. 

La Humane Society of the United States (HSUS) nous demande à tous d’être comme Jane, et d’envoyer au Dr Hillyer un message à propos de cette décision indescriptiblement cruelle et négligente. Vos mots ont du pouvoir, utilisez-les. Nous avons tous un rôle à jouer.

Vous pouvez en savoir plus sur les chimpanzés et obtenir les dernières mises à jour ici (en anglais) : www.facebook.com/abandonedchimps.

Partager.

A propos de l'auteur

Le Jane Goodall Institute France, c'est une équipe d'hommes et de femmes dévoués qui transmettent le message et les valeurs du Dr. Jane Goodall en oeuvrant à a protection de la biodiversité et des grands singes, notamment des chimpanzés. Notre but ? Trouver des solutions a l'impact de l'activité humaine et accompagner les populations vers un mode de vie eco-responsable, car il est possible d'agir à son échelle pour sauver notre planète. Comme le dit Dr Goodall, « Tout ce que vous faites a un impact. A vous de choisir quel impact vous voulez avoir »

Les commentaires sont fermés