POURQUOI VOUS DEVRIEZ RECYCLER VOTRE TÉLÉPHONE MOBILE

0

La plupart des smartphones actuels n’existeraient pas sans les ressources naturelles extraites d’habitats menacés tels que ceux du bassin du Congo. Ceci s’explique par le fait que les métaux et minerais qui les font fonctionner sont très rares et ne peuvent essentiellement être trouvés que dans cette région – une zone qui abrite l’une des plus grandes populations préservée de chimpanzés sauvages. Plus de cinq millions de personnes ont perdu la vie en tentant de contrôler la richesse tirée de ces minerais. Afin de protéger les habitants du bassin du Congo et ses chimpanzés, nous, consommateurs, devons comprendre la source des minerais de conflit contenus dans notre téléphone mobile et comment nous pouvons agir, par exemple en recyclant nos vieux téléphones, pour mettre fin au cycle de destruction et de violence.

La plupart des téléphones mobiles et autres dispositifs électroniques sont fabriqués en utilisant quatre matériaux précieux issus de mines du bassin du Congo : l’or, l’étain, le tungstène et le tantale (ou coltan). Si certaines sociétés s’efforcent d’extraire ces matériaux de façon éthique, la corruption et les conflits jettent le trouble dans ce processus. Afin d’extraire ces minerais, les mineurs abattent des forêts, détruisant l’habitat des chimpanzés et ouvrant des chemins d’accès aux mineurs et bûcherons illégaux, et aux braconniers, menaçant encore davantage la survie des chimpanzés.

Bien que l’exploitation minière fournissent des moyens d’existence aux habitants, ce n’est pas une manière durable de gagner sa vie, et elle a des conséquences négatives sur des civils innocents ainsi que sur la faune sauvage. Les lois américaines actuelles imposent aux sociétés de tracer et d’auditer leurs lignes d’approvisionnement afin d’empêcher le financement de ces atrocités dans l’Est du Congo. Mais aussi longtemps qu’il y aura une demande pour ces gadgets toujours plus jetables, les gens continueront de vouloir se battre pour obtenir le contrôle sur les ressources naturelles précieuses qui les rendent possibles.

Chacun peut agir pour défendre les habitants et la faune sauvage menacés dans le bassin du Congo. A chaque fois qu’un nouvel objet électronique est acheté pour remplacer un vieux, et que ce dernier est jeté, tous les matériaux précieux qu’il contient sont jetés avec lui. Mais votre vieux téléphone mobile cassé peut être recyclé et l’or, l’étain, le tungstène et le tantale qui s’y trouvent peuvent être réutilisés dans de futurs appareils. Recycler signifie que même si la demande pour ces produits électroniques augmente, cela ne doit pas nécessairement signifier que le conflit associé aux minerais augmente également.

Pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez recycler vos vieux appareils électroniques, lisez l’appel à l’action : la Journée internationale du recyclage des téléphones portables du JGI, qui aura lieu le 26 janvier 2016. Nous espérons que vous êtes motivés pour passer à l’action.

Partager.

A propos de l'auteur

Le Jane Goodall Institute France, c'est une équipe d'hommes et de femmes dévoués qui transmettent le message et les valeurs du Dr. Jane Goodall en oeuvrant à a protection de la biodiversité et des grands singes, notamment des chimpanzés. Notre but ? Trouver des solutions a l'impact de l'activité humaine et accompagner les populations vers un mode de vie eco-responsable, car il est possible d'agir à son échelle pour sauver notre planète. Comme le dit Dr Goodall, « Tout ce que vous faites a un impact. A vous de choisir quel impact vous voulez avoir »

Les commentaires sont fermés