POURQUOI LE DR JANE GOODALL N’ABANDONNERA JAMAIS LES ÉLÉPHANTS

0

Jane Goodall est célèbre pour son dévouement sans bornes à la protection de la faune et de ses écosystèmes. Bien que son cœur appartienne à bien des égards aux chimpanzés de Gombe, en Tanzanie, où elle a fait tant de découvertes, c’est vraiment une femme témoignant d’une adoration absolue de toutes les choses vivantes. Parmi ses animaux préférés, et ceux qui ont une place particulière dans son imagination, se trouvent les grands éléphants d’Afrique, si avisés. Chaque année, à l’occasion de la Journée mondiale de l’éléphant, le Dr Goodall prend le temps d’exprimer ses pensées sur l’état des éléphants et se souvient au travers de récits plein de vie de ses expériences avec ces êtres remarquables. Comme nous le croyons, tout est lié, et notre capacité à sauver d’autres espèces est directement liée à l’efficacité avec laquelle nous sommes capables de défendre des espèces vulnérables comme les éléphants. Aujourd’hui, et dans le cadre d’un engagement à protéger ceux qui ne peuvent pas parler pour eux-mêmes, utilisons les mots du Dr Goodall comme moyen d’aller de l’avant pour s’attaquer au commerce de l’ivoire et sauver les éléphants, pour de bon.

LE DR JANE GOODALL PARLE POUR LES ÉLÉPHANTS

2015

Aujourd’hui est un jour pour les éléphants. 

« Les éléphants d’Afrique, aujourd’hui, sont victimes du commerce de l’ivoire. Ils sont massacrés par milliers – en moyenne 100 par jour. Save the Elephants (Sauvez les éléphants, l’ONG fondée par Iain Douglas Hamilton) estime qu’en moyenne 33.000 éléphants ont été perdus aux mains des braconniers chaque année entre 2010 et 2012. Plus de 64% des éléphants d’Afrique centrale ont disparu au cours de la dernière décennie. Et en Tanzanie, où le braconnage a été choquant, le nombre estimé d’individus est passé de près de 110.000 à un peu plus de 43.000 au cours des cinq dernières années. A ce rythme, certaines populations pourraient bien être complètement disparues dans une dizaine d’années ».

Lire l’article complet ici. 

elephant-2254627_960_720


2016

Message de Jane pour les éléphants 

 » Je pense aux moments magiques où j’ai eu le privilège d’observer des éléphants sauvages en différents endroits d’Afrique. C’était merveilleux de les voir se nourrir, en utilisant leurs trompes comme des mains pour ramasser des feuilles au-dessus de leur tête, ou déchirer de l’herbe verte luxuriante en grandes brassées, puis amener la nourriture à leur bouche. Il y a eu aussi des moments spéciaux quand je les regardais se baigner dans une rivière, remplir leur trompe d’eau et s’en servir pour arroser leur dos, en s’immergeant parfois presque totalement ne laissant que l’extrémité de leurs trompes au dessus de l’eau comme des périscopes. Et avec quel plaisir les jeunes éléphants s’amusent à jouer dans l’eau, à s’asperger les uns les autres et à faire les fous comme des enfants dans une piscine.

Il existe des liens de soutien étroits entre les membres d’une famille qui peuvent durer tout au long de leur soixante années de vie ou plus. Ils ont les mêmes émotions de bonheur, de tristesse, de peur, de désespoir et ainsi de suite que nous. Ils essaient d’aider les membres de leur famille ou les amis blessés. Et ils connaissant le deuil quand l’un d’eux meurt. Or, à cause de la valeur de l’ivoire, près de 100 éléphants meurent chaque jour. Chacun a sa propre personnalité et représente un membre précieux du troupeau ».

Lire l’article complet ici.

Elephants_fight_Amboseli_(7234363084)


La Chine annonce son engagement à mettre fin au commerce de l’ivoire
« Je viens de recevoir la merveilleuse nouvelle que la Chine va mettre complètement fin à son commerce légal de l’ivoire d’ici la fin de 2017. C’est une nouvelle fantastique pour les éléphants et pour ceux qui se battent pour les sauver puisque la Chine représente le plus grand marché pour l’ivoire ».

Lire l’article complet ici.


2017

 Le Dr Jane Goodall soutient l’interdiction de l’ivoire de Hong Kong

Je vous écris pour exprimer mon soutien à l’interdiction de l’ivoire par le gouvernement de Hong Kong. Je pense qu’il s’agit d’une législation extrêmement importante au vu de l’abattage inacceptable d’éléphants vivants dans le seul but de fournir de l’ivoire au commerce international.

Pour la même raison, j’appuie sans réserve la proposition du gouvernement de Hong Kong d’augmenter les peines pour les crimes contre les espèces sauvages. Ce ne sont pas seulement les éléphants, mais aussi les rhinocéros, les tigres, les pangolins et de nombreuses autres espèces qui sont poussés au bord de l’extinction dans la nature par le commerce international des espèces sauvages – y compris le commerce d’animaux vivants en plus des parties du corps.

Enfin, je m’OPPOSE fortement à la suggestion proposant que le gouvernement de Hong Kong devrait payer une quelconque compensation aux négociants en ivoire de Hong Kong pour leurs stocks. Je crois comprendre que les négociants ont été avertis depuis de nombreuses années qu’ils devraient préparer et vendre leurs stocks d’ivoire. En outre, l’interdiction proposée a été annoncée il y a 15 mois et, les commerçants disposent en plus d’un délai de grâce supplémentaire de 5 ans après l’entrée en vigueur de la législation. Si une compensation est offerte, les commerçants chercheront à augmenter leurs stocks (d’éléphants illégalement braconnés) avant que l’interdiction ne soit finalisée.

Les populations d’éléphants d’Afrique sont confrontées à des niveaux sans précédent de braconnage, des gardes forestiers meurent, et l’industrie du tourisme qui apporte à de nombreux pays africains les devises étrangères dont ils ont désespérément besoin, a déjà été affectée.

Pour les raisons ci-dessus, et au nom des éléphants eux-mêmes (d’une grande longévité, très intelligents et extrêmement sociaux), j’exhorte le gouvernement de Hong Kong à imposer l’interdiction de l’ivoire, à introduire des peines plus sévères pour tous les crimes contre les espèces sauvages et à refuser d’indemniser les négociants en ivoire pour leurs stocks.


images30 000 éléphants d’Afrique sont abattus chaque année pour leur ivoire. C’est à nous de dire, avec audace et sans équivoque, que les éléphants n’ont de la valeur que lorsqu’ils sont vivants. Pour toutes les raisons que le Dr Goodall a soulignées et exprimées toute l’année, et toutes les raisons pour lesquelles les éléphants vivent dans notre conscience collective en tant qu’animaux bien-aimés et spectaculaires, nous devons mettre fin à la demande. Aujourd’hui, nous continuons à n’accepter qu’un monde futur dans lequel les éléphants sont en sécurité, libres et vivants.

Montrez que vous voulez mettre fin au trafic d’espèces sauvages & rejoignez #JanesTrafficStop Change.org/janestrafficstop

Partager.

A propos de l'auteur

Le Jane Goodall Institute France, c'est une équipe d'hommes et de femmes dévoués qui transmettent le message et les valeurs du Dr. Jane Goodall en oeuvrant à a protection de la biodiversité et des grands singes, notamment des chimpanzés. Notre but ? Trouver des solutions a l'impact de l'activité humaine et accompagner les populations vers un mode de vie eco-responsable, car il est possible d'agir à son échelle pour sauver notre planète. Comme le dit Dr Goodall, « Tout ce que vous faites a un impact. A vous de choisir quel impact vous voulez avoir »

Les commentaires sont fermés