LES TIGRES EXISTERONT-ILS ENCORE EN 2022, L’ANNÉE DU TIGRE ?

0

Avec leurs rayures reconnaissables et leur taille immense, les tigres font partie des félins les plus reconnaissables et aimés au monde. Toutefois, alors que les tigres font face à des menaces comme le braconnage et les conflits avec les hommes, leur nombre continue de diminuer. En ce jour qui marque la Journée internationale du Tigre, le félin ne doit pas faire face seul à ces menaces. C’est votre chance de sensibiliser à la conservation des tigres et s’assurer que ces magnifiques créatures ne soient pas perdues à jamais.

Rayures de pouvoir et de grâce

Les tigres sont des animaux vraiment impressionnants. Leurs habitats sont constitués de forêts tropicales, de zones boisées, de marécages, de terrains montagneux et de prairies. Ils sont d’excellents nageurs et sont des experts de la vie en solitaire et de la chasse. Malheureusement, le tigre (Panthera tigris) figure sur la Liste rouge de l’UICN comme étant en voie de disparition, un peu moins de 3.200 animaux restant dans une aire de répartition géographique en déclin. Actuellement, les tigres évoluent dans un certain nombre de pays d’Asie, bien qu’ils aient déjà disparu dans de nombreux pays de cette région.

Qu’est-ce qui pousse les tigres vers l’extinction ?

La demande du marché illégal pour les parties de tigre, comme les peaux et les os, contribue au braconnage continu de ces magnifiques animaux à des fins lucratives. Simultanément, les attractions touristiques connues sous le nom de « fermes de tigres » perpétuent le commerce illégal et maintiennent les tigres dans des conditions incompréhensibles, les droguant souvent pour permettre aux touristes de s’approcher suffisamment pour prendre des photos (NatGeo). De plus, l’empiètement humain est l’un des plus grands problèmes auxquels sont confrontés les tigres sauvages. Alors que les tigres doivent s’assurer d’un vaste territoire pouvant atteindre 400 km² dans certaines régions pour satisfaire leur mode de vie solitaire et errant, les humains et les tigres s’affrontent pour l’espace et de violents conflits se produisent souvent entre les deux (BBC).

Dans leurs pays endémique, les tigres sont généralement craints et considérés comme des « mangeurs d’hommes », et les humains sont prompts à désigner des tigres qui « ont besoin d’être tués ». Les rapports suggèrent que moins de 85 humains par an sont tués ou blessés accidentellement ou autrement par des tigres, bien plus d’individus étant tués par des choses comme les morsures de serpent, par exemple (USA Today). Malgré cela, leur mauvaise réputation et leurs grands besoins territoriaux poussent les humains à penser qu’il y a peu d’options, et la tragédie frappe les deux groupes.

siberian-tiger-1209680_1920
De l’espoir pour les Tigres

En guise de réponse, dans la région de l’habitat du tigre connue sous le nom de Sundarbans (un groupe d’îles de faible altitude dans la baie du Bengale, réparties entre l’Inde et le Bangladesh), un programme éducatif est en cours d’élaboration avec pour objectif de « former les habitants à devenir des ‘équipes d’intervention spéciale tigre’ dans les villages ». Les membres de l’équipe apprendront ainsi à repousser les tigres par des tactiques de peur ou de tranquillisation, plutôt que de les tuer. Et de nombreux pays prennent position à travers le monde : en 2010, 13 pays se sont engagés à doubler le nombre de grands félins d’ici 2022, la prochaine année du tigre sur le calendrier lunaire chinois (CNN).

Parallèlement à ces efforts, le Projet C.A.T (Conservation des Acres pour les Tigres) de l’entreprise Discovery a établi un partenariat avec le Fonds mondial pour la Nature (WWF) afin de soutenir le doublement de la population mondiale de tigres (vous pouvez également faire l’expérience de leur immersion en réalité virtuelle pour vous retrouver face à face avec ces grands félins en virtuel). L’entreprise aidera le WWF en fournissant plus d’outils pour protéger les réserves, en surveillant les corridors forestiers des tigres et en développant des programmes éducatifs pour les communautés qui entourent l’habitat du tigre.

Le tigre se présente comme l’incarnation des extrêmes – féroce et plein de grâce. Le tigre vaut la peine d’être sauvé, rien que pour sa beauté et ce qu’il représente pour notre imagination collective; mais il en vaut encore plus la peine pour lui-même, sa vie et sa dignité. Nos histoires quotidiennes d’aide aux animaux comme le tigre révèlent deux choses qui donnent de l’espoir au Dr Goodall : la résilience de la nature et la persévérance et la détermination des gens qui se battent pour sauver les espèces, sans jamais abandonner. Nous ne devons jamais abandonner le tigre, et ensemble, nous pouvons sauver ce magnifique grand félin.

Impliquez-vous :

  • Partagez cet article et votre engagement à sauver les tigres sur les médias sociaux avec @janegoodallinst et #InternationalTigerDay.
  • Vous pouvez également commencer votre propre projet Roots & Shoots pour les tigres !
Partager.

A propos de l'auteur

Le Jane Goodall Institute France, c'est une équipe d'hommes et de femmes dévoués qui transmettent le message et les valeurs du Dr. Jane Goodall en oeuvrant à a protection de la biodiversité et des grands singes, notamment des chimpanzés. Notre but ? Trouver des solutions a l'impact de l'activité humaine et accompagner les populations vers un mode de vie eco-responsable, car il est possible d'agir à son échelle pour sauver notre planète. Comme le dit Dr Goodall, « Tout ce que vous faites a un impact. A vous de choisir quel impact vous voulez avoir »

Les commentaires sont fermés