LA PRIÈRE DE JANE GOODALL POUR TOUTES LES CRÉATURES SUR TERRE

0

J’ai passé de nombreuses années à apprendre à connaître les chimpanzés et j’ai été étonnée des nombreuses similitudes entre eux et nous (biologiquement, nous ne différons dans la composition de notre ADN que d’un peu plus d’un pour cent). Mais d’une certaine façon, il y a une différence profonde parce que, bien que les chimpanzés soient remarquablement intelligents, nous pouvons difficilement comparer même les plus brillants avec l’humain qui peut concevoir une fusée qui peut atteindre la planète Mars, ou avec un Einstein ou un Shakespeare.

Alors, comme c’est choquant que nous, la créature la plus intellectuelle qui ait jamais parcouru la planète, détruisions cette planète. C’est la seule maison que nous avons et pourtant, sans penser aux générations futures, nous détruisons l’environnement partout dans le monde. La coupe rase des forêts, le drainage des zones humides, la création de vastes zones de monocultures là où dominaient autrefois les prairies et les prés. Nous exploitons des combustibles fossiles ou des minéraux, même dans les écosystèmes les plus fragiles. Nous contaminons la terre, l’eau et l’air même que nous respirons avec des poisons chimiques agricoles, industriels et domestiques ainsi que des plastiques qui ne se décomposent jamais.

Jane and Whites Tree Frog_GFANNos déchets humains et ceux des animaux d’élevage industriel sont rejetés dans les rivières par les pluies et se retrouvent dans les océans de plus en plus pollués, ce qui ajoute à la dévastation causée par la surpêche. Les gaz à effet de serre (CO2, méthane et nitrate d’oxygène), principalement les sous-produits de la destruction des forêts et de la combustion imprudente des combustibles fossiles et de l’agriculture industrielle, emprisonnent la chaleur du soleil. Les changements climatiques font des ravages sur la vie végétale et animale en raison de climats plus chauds et de régimes climatiques plus extrêmes. La glace fond et le niveau des océans s’élève, et à mesure que le pergélisol fond, de grandes quantités de CO2 stocké sont libérées dans l’atmosphère.

Jane Goodall beside a waterfall in Gombe National Park.Shooting "Janes

Jane Goodall à côté d’une chute d’eau dans le parc national de Gombe, Tanzanie 1/2008 avec Jane Goodall.

Nous faisons tout cela, et bien plus encore. Il n’est pas étonnant que nous perdions la biodiversité. Il n’est pas étonnant que nous soyons au milieu de la 6ème grande extinction de la vie végétale et animale. Partout, la Terre mère appelle à la miséricorde, à l’aide. Priant pour que nous fassions preuve de compassion envers la souffrance de tant d’êtres vivants dans les mondes végétal et animal, envers les humains vivant dans la pauvreté, réduits en esclavage, maltraités, chassés de leurs foyers par la guerre, la pauvreté ou le changement climatique, et envers des générations d’êtres qui ne sont pas encore nés. Car nous utilisons les ressources naturelles limitées de notre planète plus vite qu’elles ne peuvent être reconstituées – et notre population continue d’augmenter.

Aujourd’hui, rejoignons un nombre croissant de ceux qui travaillent pour sauver les merveilles du monde. Prions pour une prise de conscience croissante du fait que chacun d’entre nous doit faire sa part pour créer un monde meilleur, car même si les petits choix que nous faisons chaque jour – ce que nous achetons, ce que nous mangeons, ce que nous portons – peuvent sembler insignifiants, l’effet cumulatif de milliards de personnes faisant des choix éthiques commencera à guérir le monde naturel. Et prions pour que ceux d’entre nous qui en ont, fassent quelque chose chaque jour pour aider ceux qui en ont si peu, pour qu’eux aussi soient capables de faire des choix éthiques plutôt que des choix basés sur le besoin de survivre un autre jour.

By David R. Jennings Staff Photographer Daily Camera

Par David R. Jennings, photographe de l’équipe Daily Camera

Je crois au pouvoir de la prière. Elle sert à renforcer ma détermination, m’aide à continuer à lutter pour l’environnement même si parfois il semble que rien ne peut prévaloir contre l’avidité et la corruption de beaucoup de ceux qui occupent des postes de pouvoir. Et puis je prie pour que nous trouvions un moyen d’atteindre leur cœur. Car, quels que soient les obstacles dressés contre nous, nous devons continuer à lutter pour sauver autant que possible ce que nous aimons – la beauté des bois et des forêts, des prairies et des landes, des montagnes et des océans, des parcs et des jardins et des bords de routes où les fleurs sauvages peuvent pousser pour fournir du nectar aux abeilles et aux papillons.

Ainsi, en ce jour, je prie la grande puissance spirituelle que je ressens si fortement dans les lieux sauvages, pour me donner la force de jouer mon rôle, pour continuer à répandre la conscience que chacun de nous a un rôle à jouer, que chaque action est importante aussi petite soit-elle. C’est ma prière.

Partager.

A propos de l'auteur

Le Jane Goodall Institute France, c'est une équipe d'hommes et de femmes dévoués qui transmettent le message et les valeurs du Dr. Jane Goodall en oeuvrant à a protection de la biodiversité et des grands singes, notamment des chimpanzés. Notre but ? Trouver des solutions a l'impact de l'activité humaine et accompagner les populations vers un mode de vie eco-responsable, car il est possible d'agir à son échelle pour sauver notre planète. Comme le dit Dr Goodall, « Tout ce que vous faites a un impact. A vous de choisir quel impact vous voulez avoir »

Les commentaires sont fermés