JANE : MÈRE, SCIENTIFIQUE, RÊVEUSE

0

Le bruissement des feuilles et le bourdonnement des insectes sont interrompus par un bruyant et joyeux « pant-hoot », le son d’un chimpanzé voisin. Bien que ce bruit soit un phénomène courant dans la forêt de Gombe, il n’a pas sa place dans les célèbres collines d’Hollywood. Le 9 octobre, les admirateurs de Jane Goodall ont envahi le Hollywood Bowl pour assister à une projection spéciale du nouveau documentaire du National Geographic, JANE, et avoir un aperçu de sa vie et de son travail dans les régions éloignées de la Tanzanie.

Transporté par de magnifiques images inédites arrangées par le célèbre réalisateur Brett Morgen et projetées sur grand écran, ainsi que par la musique originale du compositeur Philip Glass interprétée par le grand orchestre sur scène, le public a pu rejoindre ses premières explorations à travers les arbres de Tanzanie. Face à la lumière de l’écran, les regards attendaient patiemment le moment où les chimpanzés accepteraient Mlle Goodall comme l’une des leurs. Ils ont ri quand les grands singes rusés ont volé pour la première fois des bananes, puis des draps, des fournitures et même du carton dans le camp de Jane. Ils ont été touchés par la perte de mères et de bébés chimpanzés lors d’une épidémie de polio. Une fois de plus, les images de la jeune Jane Goodall pénétrant dans la forêt afin de vivre son rêve furent si saisissantes qu’elles ont offert aux spectateurs le droit à un rêve nouveau – une chose dont notre monde actuel a désespérément besoin.

IMG_2249Ce qui a rendu l’expérience si unique, c’est la force de l’histoire d’une femme incroyable pour unir des gens de tous âges et de tous horizons. Les adultes ont partagé leurs souvenirs d’enfance en regardant des clips du Dr Jane à la télévision et en lisant son travail révolutionnaire dans le magazine du National Geographic. Les petites filles sont venues en costume, avec des chimpanzés en peluche, bien sûr, pour ressembler à leur héroïne, le Dr Jane. Une femme a même proclamé que le Dr Jane était l’inspiration qui l’avait conduite à sa carrière en anthropologie. Ce qui liait beaucoup de participants, c’était la fierté de proclamer vouloir « être comme Jane ».

(Soumettez ici votre propre histoire personnelle sur l’inspiration suscitée par la Docteur Jane Goodall dans la création d’un monde meilleur et ainsi avoir une chance de la voir publiée).


Madi Vorva, ancienne membre du Conseil de direction national pour la jeunesse de Roots & Shoots aux Etats-Unis et membre du Conseil pour la jeunesse de l’Institut Jane Goodall, a donné un aperçu des commentaires de célébrités qu’elle a entendus sur le tapis jaune : « C’était incroyable d’entendre des célébrités comme Kate Bosworth, Monique Coleman et Jamie Lee Curtis raconter comment Jane les a inspirées à vivre des vies pleines d’espoir, plus significatives et plus audacieuses. La vie de Jane au service de tous les êtres vivants, en particulier de ses chimpanzés bien-aimés, est un exemple à suivre pour les jeunes et les vedettes de cinéma. Un grand merci à l’équipe Skype de m’avoir invitée à représenter Roots & Shoots sur le tapis jaune ! »

© National Geographic

© National Geographic

La Dr Jane a été et continue d’être un modèle d’émancipation pour les jeunes, en particulier les jeunes femmes, afin de surmonter n’importe quel obstacle pour réaliser leurs rêves. Elle est devenu un témoignage vivant de l’expression « Les filles veulent juste faire de la science », en établissant une recherche révolutionnaire à une époque où le simple fait d’être une femme était un obstacle à l’accomplissement en science (ce qui, bien qu’amélioré, continue d’être un problème. En savoir plus ici.) Plus que tout, son séjour à Gombe illustre ce que cela signifie de travailler dur, rester fidèle à sa passion et ne pas vouloir se plier aux attentes de la société pour bousculer à la fois nos notions de ce qui est possible pour les femmes et nos idées sur notre relation avec le reste du règne animal.

Dr. Jane Goodall is presented flowers by her son Grub van Lawick following the National Geographic screening of the feature documentary JANE. Jane will be in select theaters October 20. (National Geographic/Rebecca Hale)

Jane Goodall se voit offrir des fleurs par son fils Grub van Lawick à la suite de la projection du documentaire JANE par le National Geographic. Jane sera dans certains cinémas le 20 octobre.
(National Geographic/Rebecca Hale)

L’histoire remarquable du Dr Jane inspire d’autres personnes à partager son amour pour les animaux et l’environnement. Elle comprend qu’en tant qu’individus, nous avons un impact au quotidien sur notre monde et nous devons être conscients des conséquences de nos décisions et que nous devons avoir un impact positif à travers nos actions. Le Dr Goodall sait aussi qu’ensemble, nous sommes plus puissants pour atteindre nos objectifs. Qu’il s’agisse du groupe Roots & Shoots créant un programme de recyclage à leur école, une équipe d’élèves découvrant de nouvelles techniques de conservation ou des amis passant leur samedi à nettoyer la plage locale, les gens se rassemblent pour protéger la planète que nous partageons tous ensemble afin que les générations futures puissent en profiter.  

JANE de National Geographic transmet son message d’espoir, où malgré les nombreux problèmes intimidants auxquels notre Terre est confrontée, chaque individu peut faire une différence.

Pour voir JANE, regardez si le film est projeté dans une salle de cinéma près de chez vous. Achetez votre propre t-shirt « Girls Just Wanna Do Science » ici. Prêt à rejoindre le mouvement ? Passez à l’action en 1 clic dès maintenant par le biais d’une campagne Roots & Shoots.

Partager.

A propos de l'auteur

Le Jane Goodall Institute France, c'est une équipe d'hommes et de femmes dévoués qui transmettent le message et les valeurs du Dr. Jane Goodall en oeuvrant à a protection de la biodiversité et des grands singes, notamment des chimpanzés. Notre but ? Trouver des solutions a l'impact de l'activité humaine et accompagner les populations vers un mode de vie eco-responsable, car il est possible d'agir à son échelle pour sauver notre planète. Comme le dit Dr Goodall, « Tout ce que vous faites a un impact. A vous de choisir quel impact vous voulez avoir »

Les commentaires sont fermés