FAITES CONNAISSANCE AVEC LE NOUVEAU BÉBÉ CHIMPANZÉ DU SANCTUAIRE DE TCHIMPOUNGA : GEORGE

0

Voici l’histoire d’un chimpanzé très spécial nommé George et de son long voyage vers sa nouvelle maison. Malheureusement, comme des milliers d’autres chimpanzés, George a été volé à son habitat naturel et sa famille pour le commerce illégal d’animaux de compagnie. La vie pour les chimpanzés en Angola est horrible : la loi protégeant les chimpanzés du braconnage n’est pas suffisamment appliquée et de nombreux chimpanzés sont capturés dans la nature pour servir illégalement d’animaux de compagnie chez des propriétaires privés. Heureusement, quand George a été amené dans une clinique vétérinaire par l’un de ces propriétaires illégaux, il a été confisqué et secouru par Dalene Dreyer, une Allemande expatriée travaillant en Angola.

Dalene a pris soin de George et savait que la prochaine étape serait de trouver un centre de réhabilitation qui pourrait le prendre en charge et lui fournir des soins adaptés et la stimulation sociale d’autres chimpanzés rescapés. Dalene a fini par trouver le Centre de réhabilitation pour chimpanzés de l’Institut Jane Goodall à Tchimpounga. en République du Congo, et a su que c’était le bon endroit pour George. Mais la décision était délicate, et l’opération a nécessité beaucoup de temps et d’efforts…

Heureusement, il existe un vaste système de surveillance des sanctuaires de soins de primates, connu sous le nom de PASA, l’Alliance panafricaine des sanctuaires de primates, qui aide à connecter 23 sanctuaires dans 13 pays et livre des conseils sur le placement des animaux secourus. Grâce au PASA, il est possible de déterminer quel est le meilleur endroit où placé pour les primates sauvés, en fonction de la compatibilité génétique et de l’infrastructure environnementale, entre autres facteurs. Heureusement pour George, le PASA a déterminé que Tchimpounga serait son nouveau foyer et a travaillé avec les gouvernements angolais et congolais et d’autres entités pour conduire George jusqu’au sanctuaire. Bien qu’il s’agisse d’un transfert très inhabituel pour Tchimpounga, il offrira bonheur et développement à George.

George, new arrival at the JGI Tchimpounga Chimpanzee Rehabilitation Center, November 2017.

George, nouvel arrivant au Centre de réhabilitations pour chimpanzés de Tchimpounga du JGI, 2017

Après un long processus, des permis ont été obtenus pour le transport de George par avion. Le 16 novembre, Dalene est arrivée au sanctuaire de Tchimpounga avec cet étonnant petit chimpanzé. Dalene est restée pour rencontrer certains membres du personnel de Tchimpounga, et a été rapidement convaincue de leur professionnalisme et de leurs connaissances après que Chantal, l’une des soigneuses, lui a fait une petite présentation. Malgré ce que George a traversé, après examen, le vétérinaire du JGI a découvert qu’il était en assez bonne santé et qu’il avait juste besoin d’être vermifugé. Dalene est ensuite retournée en Angola, confiante en sachant George entre de bonnes mains et malgré sa peine de le quitter, réconfortée par l’idée que Tchimpounga était sa véritable place.

Rapidement, Chantal a gagné la confiance du nouveau bébé chimpanzé. A travers le contact physique et les caresses, Chantal a tissé un lien significatif avec George, et elle maintenant devenue sa mère adoptive. Soigneuse professionnelle, Chantal sait comment interagir avec George, et lui donne beaucoup de câlins, joue constamment avec lui et lui offre beaucoup d’attention. Les quelques semaines suivant son arrivée, Chantal s’occupera exclusivement de George, essayant de guérir les traumatismes qu’il a endurés. Peu à peu, George commencera à rencontrer d’autres soigneurs afin d’éviter d’être trop dépendant de Chantal. Ensemble, les soigneurs aideront George à s’adapter à la vie dans le sanctuaire le plus rapidement possible. À la fin de cette période de quarantaine, George sera intégré à un groupe d’autres chimpanzés du même âge. Avec le temps, il se fera des amis et deviendra un membre important du groupe.

George, new arrival at the JGI Tchimpounga Chimpanzee Rehabilitation Center, November 2017.

George, nouveau venu au Centre de réhabilitations pour chimpanzés de Tchimpounga du JGI, 2017

 

George est un petit très courageux et déterminé. Il semble n’avoir peur de rien, bien qu’il préfère rester près de Chantal. Il aime beaucoup grimper aux arbres, mais comme il n’est encore qu’un bébé, les arbres dont ce petit chimpanzé courageux fait la conquête ne font que quatre mètres de haut. Chantal gronde parfois George parce qu’il ne revient pas vers elle, comme le ferait sa mère chimpanzé dans la forêt. Ce bébé chimpanzé doit être conscient de la possibilité de danger et doit être vigilant. Ainsi, Chantal l’entraîne constamment, imaginant ennemis et menaces, avec des bruits vocaux, des regards ou des gestes. George la surveille de près et court vers Chantal quand il pense que le danger est réel. Cette habitude sera nécessaire si George doit interagir avec d’autres chimpanzés.

Bien qu’il fasse certainement preuve de bravoure, George souffre encore de son passé. Les nuits sont les pires pour George ; il tremble pendant son sommeil et fait souvent des cauchemars, probablement à cause des souvenirs du jour où il a été arraché des bras de sa mère. Parfois, il est secoué par ces cauchemars et se réveille en regardant Chantal. La voir le calme et il se rendort.

George. new arrival at the JGI Tchimpounga Chimpanzee Rehabilitation Center. November 2017, and his JGI caregiver Chantal.

George, nouveau venu au Centre de réhabilitations pour chimpanzés de Tchimpounga du JGI, dans les bras de sa soigneuse Chantal.

George a eu la chance que Dalene ait fait tout son possible pour le sauver et faciliter son transfert à Tchimpounga, mais il reste beaucoup d’autres chimpanzés qui, comme lui, sont des victimes. Tchimpounga est un endroit où chaque chimpanzé souffre de son passé, mais a un espoir monumental pour le présent et l’avenir !

DONNER DE L’ESPOIR À GEORGE…

Notre souhait le plus cher est de voir George prospérer, mais vous seul pouvez rendre cela possible. Wounda, le désormais célèbre chimpanzé de Tchimpounga, a connu une histoire similaire – volée à sa famille et contrainte à une vie dans la peur et la cruauté. Mais tout comme George, Wounda a eu la chance d’être secourue et de se rétablir. De la souffrance, elle a émergé à Tchimpounga comme une étincelle de vie, la femelle alpha explorant maintenant la forêt sur une île sanctuaire avec son bébé, Hope.
Les débuts de George dans la vie ont été difficiles, mais comme le montre l’histoire de Wounda, Tchimpounga est un lieu de seconde chance. Avec votre soutien en tant que Protecteur de chimpanzés, nous pouvons donner à George la seconde chance de la vie heureuse et sans danger qu’il mérite.
Partager.

A propos de l'auteur

Le Jane Goodall Institute France, c'est une équipe d'hommes et de femmes dévoués qui transmettent le message et les valeurs du Dr. Jane Goodall en oeuvrant à a protection de la biodiversité et des grands singes, notamment des chimpanzés. Notre but ? Trouver des solutions a l'impact de l'activité humaine et accompagner les populations vers un mode de vie eco-responsable, car il est possible d'agir à son échelle pour sauver notre planète. Comme le dit Dr Goodall, « Tout ce que vous faites a un impact. A vous de choisir quel impact vous voulez avoir »

Les commentaires sont fermés